Le roller marathon de Dijon a eu lieu aujourd’hui 11 juin sous un soleil écrasant, ce qui change des années précédentes. Le public était encore une fois au rendez-vous pour suivre cette manche du championnat du Monde de roller.

D’un point de vue photographie, je me suis dis cette année de tout changer : le lieu principal, la technique, le sujet et le rendu … ça fait une sacrée liste lol 🙂

Le lieu

Les années précédentes je réalise la majorité de mes photos Place Wilson, en essayant d’être dans l’axe principal du départ. Le problème avec cet emplacement est le réglage au niveau de la lumière avec en général le soleil pile au dessus de nous et les coureurs dans l’ombre ou dans une zone à fort contraste.

Du coup cette année hop je change je vais tout en bas à l’ombre avec le soleil atténué par les arbres … ça change tout de suite la prise de vue ! Moins de changement de lumière, réglages plus simple et continus

La technique

Avec la photo sportive, capturer le mouvement avec un beau flouté est toujours génial, malheureusement avec les roller et la distance qui nous sépare, les résultats des années précédentes sont soit « bof » soit « mais c’est quoi ça !! » du coup cette année je me suis dis : qu’est-ce qui est important dans cet événement ? la réponse est simple : les sportifs qui tournent en rond sous un soleil de plomb ! lol

On retrouve donc cette année, et ce grâce à mon emplacement, une série de portraits dans l’action avec un énorme BOKEHHHHHH !!! 🙂 Et oui vu que j’étais dans l’ombre je me suis mis à F4 / F4.5/ F5.0 avec un ISO 400 ce qui me permet d’enchaîner avec

Le rendu

Et oui entre une bonne exposition, un gros bokeh de mon objectif favoris et des rollers qui passent à quelques mètres de moi dans une action non linéaire, on peut enfin faire un post digne de ce nom avec des vraies photos de sportifs 🙂

Pour la peine, la galerie que vous attendez tous est quasiment non retouchée (2 recadrages) vous pouvez donc juger du résultat quasi brut après shooting !

Conclusion

Enjoy !!